Est-il possible de solliciter un grand nombre de personnes, citoyens ou salariés, pour définir une ambition commune, une étoile ou simplement trouver un sens commun ? Est-il possible de co construire des projets d’intérêt commun ? Est-il possible de rassembler la majorité des concitoyens dans une dynamique progressiste et consensuelle pour déterminer un avenir commun en acceptant nos différences ?…

Croire que l’on peut répondre positivement à toutes ces questions, c’est croire qu’une société apaisée et bienveillante est possible. Notre actualité brûle de cette absence de concertation, pratique qui pourtant éclaire nos esprits par l’acculturation, l’écoute, la réflexion et l’échange. Elle redéfinit des liens sociaux sincères grâce au débat d’idée entre des femmes et des hommes détachés de leur position sociale, de leur fonction, de leur pouvoir et d’émotions trop envahissantes. Elle stimule l’intelligence collective et la bienveillance qui prennent alors le dessus avec l’égalité du droit et la liberté d’expression de tous. Le respect et l’enjeu d’un avenir serein confortent le rassemblement des forces pour aller plus loin en entrevoyant les solutions.

Dans une concertation, le chemin n’est pas imposé, il est inspiré et animé en toute transparence sans idée préconçue de ce qui émergera. Le débat d’idées se met en place dans un schéma progressiste qui annihile toute confrontation. Il ne s’agit pas d’imposer mais d’émettre des idées constructives. Il ne s’agit pas d’arbitrer mais de dégager des tendances cohérentes. Aucune idée respectueuse ne peut être refusée si elle est juste, utile et pour le bien.

Au bout de la concertation, la consolidation transparente des idées fait émerger le chemin qui peut rassembler la majorité. Toutes les contributions et tous les participants auront été utiles pour établir le résultat issu de la concertation qui dépasse les intérêts personnels. Il appartiendra à chacun. Personne n’aura le pouvoir sur ce résultat et tout le monde pourra le revendiquer.

C’est pour rendre possible des concertations de petite, moyenne ou grande envergure avec toutes les exigences de transparence, de mise en relation, d’accessibilité et d’éthique que la plateforme numérique Colidée a été conçu. Toutes les organisations et tous les citoyens peuvent utiliser Colidée pour organiser des projets de concertation structurés en thématiques. Grâce à cet espace participatif, collaboratif, chacun peut soutenir des idées, voter ou s’engager volontairement dans leur concrétisation. Chacun peut poster des contributions et être informé des nouvelles participations postées. Chacun peut voir émerger en temps réel les tendances qui vont structurer la synthèse. Tout le monde peut consulter la synthèse et voter pour les orientations qui lui paraissent les plus pertinentes.

Colidée est plus qu’un outil, il est un moyen de rapprocher les citoyens sur des idées progressistes qui engagent leur avenir commun. Un moyen pour renforcer les liens sociaux. Loin de la futilité et des « fake news » que les réseaux sociaux colportent. Il n’y a pas de jugement mais du soutien, de la réflexion et de la co construction.

Combiné à des temps physiques de concertation réalisée dans des espaces adaptés, Colidee est le moyen idéal pour capter toutes les idées avant, pendant et après les rencontres.

A l’issue d’une concertation, la restitution s’impose comme les tendances parce que les algorithmes de consolidation et la synthèse produite est entièrement élaborée sur la base des contributions. Le processus est totalement transparent, fiable et vérifiable grâce à l’accès permanent aux données. Mais plus encore que le résultat formel, la société / entreprise aura gagné une force collective, un climat apaisé et des citoyens / salariés plus engagés et solidaires.

Cette forme de coproduction numérique et humaine montre concrètement qu’il est possible de « décider ensemble », qu’un réseau social peut justement favoriser la création d’un consensus.

C’est une culture nouvelle pour une ère nouvelle, celle du faire ensemble avec une participation citoyenne responsable et engagée au service de l’intérêt général. Le corollaire à ce mouvement, une capacité accrue à se projeter collectivement dans l’avenir, à mieux vivre « l’impermanence » de notre environnement socio-économique et à mieux respecter notre écosystème.

La concertation et la démocratie participative soutenues par Colidée sont un formidable levier de transformation concertée de notre société sans que nous puissions déterminer ou prédire à l’avance et avec certitude la forme du résultat. C’est la force de l’intelligence collective qui est plus que la somme des intelligences individuelles : elle permet de trouver les solutions que seuls ou dispersés nous ne pouvions concevoir. De toutes les concertations, nous sortons enthousiastes de la puissance de cette force trop sous-estimée.

Avec Colidée, il n’y a pas d’enjeu financier, ni d’enjeu de pouvoir, il y a un enjeu de responsabilité sociétale. Ethics Group, entreprise à vocation sociale et concepteur de ce premier réseau social de concertation (déjà bien utilisé depuis plusieurs années), a intégré toutes ses expertises en concertation ainsi que ses plus de 20 ans d’expérience dans cette application digitale au service de tous. Comme un logiciel ouvert, tout le monde peut participer en concertation à son évolution (projet Colidée).

A présent, c’est à chaque citoyen, à chaque collectivité, à chaque communauté, à chaque association, à chaque organisation et à chaque entreprise de s’en saisir, sans contre-partie, pour notre bien commun. La concertation est une affaire sérieuse, nous ne pouvons laisser passer cette belle opportunité de nous retrouver pour incarner notre avenir !

Rendez-vous sur www.colidee.com, le premier réseau social de concertation français avec votre organisation ou à votre initiative personnelle.

Thierry Pédeloup