Aborder l’entreprise avec un autre regard pour la sortir des conformismes et des cheminements qui ne sont plus adaptés à l’évolution accélérée de notre société. Un dosage subtil entre remise en cause, bon sens et agilité alliés à la simplicité !
Un autre regard sur l’entreprise
L’entreprise nous suggérons de la voir comme un navire qui rassemble des individus qui espèrent ou œuvrent à l’atteinte d’un objectif commun et partagé (la prochaine escale, la destination finale, la mission de sauvetage…). Ce bateau doit donc suivre une direction qui le mène à son but. Quelle est cette direction ? Faut-il suivre certains courants, les vents, contourner certaines zones, en quadriller d’autres…?
Sur la base d’un grand objectif, il faut choisir une direction sous l’éclairage d’informations multiples proposées par diverses parties prenantes parfois en désaccord dans leurs prévisions. A la lumière de ces informations, des choix sont faits et les commandes du gouvernail actionnées pour suivre une route de fond choisie en suivant un cap. Sans oublier que sur ce bateau se côtoient des populations aux cultures, aux origines, aux appréhensions, aux aspirations et aux points de vue différents.
Aussi symbolique soit-elle, cette métaphore met en évidence les essentiels et les difficultés d’une bonne gouvernance. Et peut-être ce que nous avons oublié ou négligé au fil du temps.
Partager un grand objectif, obtenir les informations (et les moyens) pour choisir la direction, gouverner en maintenant le bon cap… Oui mais en considérant le bon climat social au sein et entre les populations (éviter la mutinerie !), le bien-être de ces mêmes populations (éviter de les rendre malades!)… Et garder tout le monde à bord !
Était-ce ces mêmes essentiels qui ont régi la construction historique de nos entreprises ? Pas vraiment, il s’agissait plus, jusqu’à présent, de faire face au productivisme, au court terme et de profiter de la croissance des marchés, d’engendrer la naissance d’une classe moyenne, de profiter de progrès sociaux…
L’entreprise s’est donc construite sur des schémas tayloriens, des organisations verticales extrêmement structurantes et cloisonnées…
Aujourd’hui, ce sont les mêmes entreprises qui évoluent dans un monde en pleine mutation. Un monde où le progrès social se désagrège, où l’imposture politique prédomine, où l’apparence prend le pas sur le fond, où la croissance économique se délite, où l’insécurité s’accroit, où les inégalités se creusent, où la déresponsabilisation augmente, où l’urgence est quotidienne…
La société est en mutation accélérée quand l’entreprise de manière générale peine à s’adapter. Autrefois, dans l’anticipation et le progrès (elle fixait un cadre, donnait les moyens pour le développement social, fondait la valeur travail…) aujourd’hui conformiste, l’entreprise souffre et peine à suivre le rythme de la métamorphose de son écosystème. Elle a tout simplement un temps de retard face à l’évolution de notre environnement socioéconomique.
L’entreprise n’est plus ou presque plus considérée comme un moyen de construire la société, un moyen de s’épanouir personnellement et professionnellement, un moyen de progresser, un lieu de création de lien social, un cadre sécurisant… Bien au contraire, elle est devenue ou risque de devenir source d’insécurité (perte de travail…), de conflits (sociaux, managériaux…), de jalousie (position, rémunération…), de stress (pression sur le résultat, manque de maitrise…), de frustration (pas d’évolution, pas devisibilité…)…
Ne minimisons pas cette situation, les jeunes d’aujourd’hui ne pourront pas évoluer sereinement dans ce contexte et l’ont clairement et largement fait savoir. Le modèle historique n’est plus adapté.
Pourquoi les jeunes changent-ils régulièrement d’entreprise ? Parce qu’elle ne leur donne plus les repères dont ils ont besoin. Pourquoi sont-ils impatients ? Parce que ce qui est facile à obtenir en dehors de l’entreprise l’est difficilement à l’intérieur. Pourquoi utilisent-ils les réseaux sociaux pour communiquer/échanger ? Parce que cela leur confère une position sociale et leur donne des moyens de s’exprimer qu’ils ne retrouvent pas ailleurs, en particulier, dans l’entreprise. Pourquoi utilisent-ils les nouvelles technologies ? Parce qu’elles sont simples d’usage et s’adaptent très vite à leurs besoins et leurs comportements…
Toutes les entreprises, de toutes tailles et de tous secteurs sont confrontées à ces changements profonds. Le changement pour elles n’est plus un besoin mais un devoir.
Plus encore qu’un changement, c’est d’une mise en mouvement dynamique dont il s’agit pour conquérir et renforcer les positions dans des marchés extrêmement ouverts et versatiles. Une mise en mouvement marquée par un engagement sociétal fort qui nous oblige à regarder l’entreprise autrement par le biais de l’intelligence émotionnelle et l’intelligence sociale de chaque individu pour développer une intelligence collective avec simplicité et un nouveau style de management.
Le changement de paradigme est complexe en soit et chacun doit apporter son énergie pour réussir à transformer nos entreprises pour retrouver une forme d’épanouissement social et renforcer les performances de chacune. Pour accompagner les entreprises et leurs acteurs dans cette mutation et leur apporter plus de simplicité, nous avons élaboré des Simplicity box (inspirées du principe des smartbox et de la collection pour les nuls !). Elles répondent le plus simplement possible et avec le plus grand pragmatisme à des exigences auxquelles les entreprises ou collectivités doivent répondre pour réussir.
Ces Simplicity Box sont, elles-mêmes, regroupées en 8 catégories qui nous paraissent essentielles pour réussir avec simplicité :
In Governance : transformer, adapter ou fiabiliser la gouvernance de l’entreprise
In Move: mettre en mouvement l’entreprise, conduire le changement de paradigme et faire évoluer la culture
In Social : renforcer la performance sociale dans et au-delà de l’entreprise
In Telligence : créer des relations fortes, pérennes et harmonisées entre entreprises et parties prenantes
In Views : communiquer, échanger, renforcer la proximité avec des moyens modernes
In Novation : chercher, innover pour faire toujours mieux
In Opération : optimiser et simplifier le fonctionnement de l’entreprise, des collectivités…
In Data : savoir exploiter toutes les données disponibles pour faire toujours mieux
L’esprit et la philosophie de chaque catégorie sont détaillés dans les « PHIL’ETHICS ».
Les Simplicity Box sont accessibles dans le SimplicityStore

Autres Ouvrages disponibles

Les 9 fondamentaux de la concertation sociale

Le mode d’emploi opérationnel de la concertation sociale La concertation sociale est un enjeu majeur pour les entreprises. ETHICS Group porte cette assertion avec force et conviction non sans fondements. Nous en avons même identifié neuf pour appuyer cette nouvelle...

Les 9 fondamentaux de la simplicité

Pourquoi aborder la simplicité dans le sillage de la transformation de nos entreprises ? Nous évoluons dans des systèmes qui sont de plus en plus compliqués à appréhender par tous les individus que nous sommes. Que ce soit le système économique et financier, le...