Innover devient le nerf de la guerre. Innover c’est anticiper, c’est développer de nouvelles idées, c’est solliciter la créativité du plus grand nombre, c’est s’échapper de tout conformisme et idées reçues. L’innovation, c’est un processus qui dépasse les frontières de l’entreprise et des spécialités…
La recherche permanente pour se perfectionner
Tout change extrêmement vite sous l’effet de nouveautés ou d’événements qui peuvent transformer le quotidien de chacun. Nous le savons l’innovation devient une course effrénée pour trouver sa place sur le marché voire obtenir une position de leader. Il est un fait que l’immobilisme n’est plus d’actualité. Toute entreprise se doit d’adapter ses services / ses produits aux évolutions permanentes des marchés.
Avec une concurrence qui s’est amplifiée en s’exerçant à l’échelle mondiale, la seule façon de se différencier s’est d’aller de l’avant. Anticiper les exigences de ses clients, créer de nouveaux besoins… Une véritable course contre la montre qui commence à générer un certain désordre et parfois un certain malaise. En effet l’homme a t-il les capacités d’accélérer au même rythme ? Les managers sont-ils armés pour réfléchir de manière innovante ? Existe-t-il un degré de liberté suffisant pour faire émerger et développer des idées ? A t-il les moyens d’adopter et de faire le bon usage des nouvelles technologies ?…
L’innovation technologique à un impact de plus en plus important sur notre société et nos comportements. De fait, l’innovation technologie peut se transformer en innovation dans les services et inversement.
Au final, mettre en place un processus d’innovation voire instaurer une culture de l’innovation est de toute évidence un atout. Comment s’y prendre ? L’innovation ne se décrète pas. Elle se travaille, elle s’organise, elle doit être accompagnée, encouragée, sollicitée… Sans le savoir, tout le monde peut contribuer à créer, à innover. Avec bien sûr des approches et des tempéraments différents.
Ce qu’il faut créer, c’est un contexte favorable à l’innovation et à la prise d’initiative. Libérer les idées, motiver les échanges d’idées, valoriser les temps de recherche… Les processus d’innovation, d’innovation participative sont un simple guide, une orientation pour encourager l’innovation. Ceux sont des repères pour ceux qui en ont besoin. Ils procurent égalementdes méthodes et techniques éprouvées pour mener à bien les projets innovants.
Avant tout, l’innovation doit être insufflée progressivement dans les esprits de chacun avec un vrai leadership (surtout s’il s’agit d’innovation de rupture) en tenant compte de leurs prédispositions. Ce n’est qu’ensuite qu’une véritable dynamique pourra être engagée.
L’innovation est généralement tirée par un petit en semble d’individus. Ces individus, volontaires, curieux et dynamiques, peuvent être regroupés pour accélérer l’innovation, conduire une idée à une réalisation bien aboutie. Ils ne sont pas les leaders du processus d’innovation mais peuvent en être les pourvoyeurs.
Ensuite, l’innovation dépasse largement les frontières de l’entreprise et nécessite de faire appel directement ou indirectement à des profils complémentaires qui évoluent dans des cadres extrêmement différents (universités, laboratoires, autres entreprises, institutions…). La richesse des points de vue et des connaissances renforcent la capacité d’innovation. Les clients et fournisseurs sont, eux aussi, des acteurs potentiels d’un processus d’innovation efficace. Un processus qui est capable de transformer une idée en réalisation concrète.
Au final, l’innovation est au point d’intersectionentre les technologies, les tendances du marché, les comportements et exigences des clients, les compétences et l’engagement émotionnel. Elle suit un processus récursif de design thinking : comprendre, observer, définir, trouver l’idée, prototyper, tester. Ce qui peut l’amplifier : la capacité à utiliser la richesse du BIG DATA pour se différencier.
Les Simplicity box proposées apportent les essentiels avec simplicité pour créer cette dynamique d’innovation au sein de l’entreprise et au-delà de ses frontières. Elles s’adressent et concernent potentiellement tous les niveaux hiérarchiques et tous les types d’entreprise dans tous secteurs d’activités

Autres Ouvrages disponibles

Les 9 fondamentaux de la concertation sociale

Le mode d’emploi opérationnel de la concertation sociale La concertation sociale est un enjeu majeur pour les entreprises. ETHICS Group porte cette assertion avec force et conviction non sans fondements. Nous en avons même identifié neuf pour appuyer cette nouvelle...

Les 9 fondamentaux de la simplicité

Pourquoi aborder la simplicité dans le sillage de la transformation de nos entreprises ? Nous évoluons dans des systèmes qui sont de plus en plus compliqués à appréhender par tous les individus que nous sommes. Que ce soit le système économique et financier, le...